lundi 19 avril 2010

Nouveau Blog

Petit message à tous ceux qui ne le sauraient pas encore :

Notre blog a déménagé.

Retrouvez nous désormais à l'adresse suivante :

mardi 14 juillet 2009

This is the end...

ça y est, c'est fini.
L'aventure est terminée...

Deux mauvaises nouvelles pour une seule journée, c'est pas mal...

Premièrement, notre équipe finit 12ème du Dream Team Poker (à 3 points près des places payées).
Drôle de mauvais goût dans la bouche, lorsqu'on sait que si Emerick avait arrêté de jouer à un moment précis, il aurait pu grapiller les 3 places nécessaires (mais ça, à l'époque, on ne le savait pas).
La NPC All Stars finit quand même dans les 12 meilleures équipes du monde (sur 133 inscrites)...
Cela confirme le bon esprit d'équipe que ces gaillards ont ramené du Nord !!!

David Benyamine à la table de Loïc

Deuxièmement, Loïc vient de sortir des WSOP à la 87ème place.
Bel exploit tout de même et aucun regret à avoir pour un tournoi qui nous aura coûté la modique somme de zéro euro !!!
Après avoir vu arriver David Benyamine à sa table, Loïc n'aura pas trop vu de jeu sur cette journée (un peu comme à son habitude), doublant une fois seulement avec les As.

Loïc dubitatif sur sa main


Il essaiera de trouver les bons moments pour bouger mais prendra plusieurs mauvais coup.
Sur un vol raté, l'Histoire retiendra qu'il sortira avec 59 en main (tel un signe du destin) !!!

57.991 dollars de gain pour ce tournoi !!!
C'est pas si mal, non ?

Encore merci à lui pour nous avoir fait vibrer autant !!!
L'équipe va prendre deux jours de repos avant de revenir à la réalité française...

lundi 13 juillet 2009

Presse française = presse de merde ?

Petite revue de presse :

Un article dans la France Soir de Samedi sur notre équipe...


Un bien bel article de brin rempli d'erreurs (prix des packages, inscription...) et d'oublis (notre ami Geoffrey, notamment).
Encore une belle preuve de l'efficacité de la presse française !!!

Heureusement, pendant ce temps-là, sur le site des WSOP, on pouvait lire ceci :

Action!
Just before the break, we picked up the action on the flop as the board showed . Joey Lawrence put out a bet of 61,000, and Robert Lee Preston made the call next door. The third player in the pot, Loic Degrou, moved all in for 405,000. Lawrence then moved all in with his big stack, and Preston called all in for his last 320,000 as well!
Showdown
Lawrence: Preston: Degrou: With a massive pot up for grabs, the that filled out the river was a blank. He's been sent home, Lawrence has slipped to 760,000, while Degrou nearly triples up to right around 1.2 million. hit the turn, vaulting Degrou into the lead and leaving Lawrence drawing dead. Preston would need the board to pair to stay alive, but the that filled out the river was a blank. He's been sent home, Lawrence has slipped to 760,000, while Degrou nearly triples up to right around 1.2 million.


Les faits, rien que les faits !

Un dernier également pour la route, sur le site de winamax :

Loic Degrou est lui aussi en passe d'accomplir un joli exploit. Après tout, sa qualification lui a coûté la modique somme de... zéro dollars. Le King 5, fameux championnat par équipes freeroll organisé par Winamax avait vu la victoire d'une équipe nordiste d'ex-joueurs de Magic, les NPC All-Stars. Songez au chemin parcouru par Loic et ses équipiers pour arriver là, bataillant contre plusieurs milliers d'équipes au cours de longs tours qualificatifs, avant de brillamment remporter les phases finales organisées en tête à tête. A Vegas, c'est unis comme les cinq doigts de la main que les NPC All Stars ont disputé le Main Event : tous les gains de Loic seront partagés entre les cinq membres de l'équipe. Les quatre autres considèrent Loic comme le meilleur d'entre eux.

Un jour après l'autre

Main Event, jour 5 :


La future breloque de Loïc ?


Loïc entame sa journée avec 379.000 jetons.
Table quasi injouable au départ parce que les deux plus gros tapis (et les deux plus actifs) étaient à la gauche de Loïc.
Il essaye de voir le plus de flop possible en position, sans toucher quoique ce soit...
Jusqu'à ce que le petit coup du sort intervienne.
Un nouveau joueur à la table relance pour la 3ème fois en 6 mains (préflop) et Loïc décide de caller au cut-off avec KJ de carreaux. Les deux blindes rentrent également dans le coup.
Le flop tombe : A(carreaux) 9(carreaux) 4(trèfle) donnant un tirage couleur max à notre champion.
Le pot fait environ 130.000. Le SB envoie un bon 90.000, la BB call, le nouveau à la table folde. Loïc envisage être contre un tirage couleur, un As pourri ou un brelan de 4.
Il envoie tapis (en espérant que ce ne soit pas contre le brelan) et est payé par la SB (après 5 minutes de réflexion) et la BB (en instant call) qui se met à tapis aussi. Oups...
Au final, la SB a 45(carreaux) pour un tirage plus petit, et la BB a 99 (pour un brelan).
Turn = un petit carreau et Rivière = 7 de pique.
Ce coup fait passer Loïc a plus de 1.200.000 jetons !!!
Le reste de la journée se résume à une séries de coups dans la tronche faisant descendre Loïc à 801.000 jetons en fin de journée.
Il reprendra le 6ème jour au niveau 21, blindes 8.000/16.000 ante 2.000.

Pendant ce temps, 3 des membres de l'équipe participait au Dream Team Poker (compétition par équipes en marge des WSOP).

La présentation des maillots à la presse

Le principe est simple, les équipes sont formées de 3 joueurs.
Tout le monde joue dans le même tournoi mais deux joueurs de la même équipe ne peuvent pas jouer à la même table.
Suivant la place à laquelle vous sortez, vous gagnez un nombre de points (100 points si vous sortez 100è).
Pour le classement par équipes, on prend le total des 2 plus petits scores de l'équipe et le top10 des équipes ayant le moins de points se partage 60% du prizepool.
Les 40% restants servent au prizepool individuel.

Le tournoi se joue dans une ambiance survoltée.
Des équipes féminines qui crient à chaque coup gagné. Des guys pleins comme des veaux qui braillent tels des supporters de football américain.
Tout le monde porte des maillots avec leur nom d'équipes sur le dos.
Chaque coup à tapis est commenté au micro par l'organisateur du tournoi qui fait chauffer la salle.
Une ambiance de dingues...

Côté NPC All Stars, après une élimination rapide de Vivien, Michael et Emerick bataillent dur pour grappiller des jetons dans une structure assez rapide.
Emerick touche pas mal de jeux et monte donc assez rapidement dans le tournoi.
Micka dans son style inégalable de yoyo du poker monte également petit à petit.
Il se retrouve à un moment donné à la table de deux porteurs de bracelet (dont Jerry Yang) mais ne se laisse pas démonter.
Y'a plus aucun respect pour les champions du monde de nos jours.
Il sortira malheureusement à la 71ème place lors d'une rencontre AQ vs AK.
La bulle individuelle éclate et on commence à essayer de calculer les points qu'il faut pour rentrer dans le Top10 des teams.
L'organisation étant assez aléatoire, c'est plutôt compliqué.
La table s'est assez resserrée. Emerick décide d'envoyer lorsqu'il soulève KQ de trèfle afin de grappiller quelques places. Il tombera malheureusement contre une paire d'As qu'il ne craquera pas cette fois-ci, finissant ainsi à la 31ème place.
Reste plus qu'à attendre (et prier) pour que cela suffise à prendre la 10ème place du classement par équipes (ce qui a l'air jouable à certaines conditions).
Mais bon, les tournois par équipes "à l'arrache" étant plutôt notre truc, y'a pas de raisons que ça ne passe pas...
Réponse dans la journée !

samedi 11 juillet 2009

Money Time

La journée fut longue bien qu'elle n'y ait eu que 3 niveaux de jeux.
Journée galère pour Loïc qui s'est fait chier pendant plus de 5h, sur les 6h39 de jeu effectif !
Loïc au second plan à la table à côté de celle de Benyamine


Loïc restera toute la journée à la même table qui se révèle assez rapidement assez compliquée.
Il perdra presque 200.000 jetons sur un premier coup, mais les regagnera un peu plus tard.
Il montera même à 750.000 avant d'entamer la descente aux enfers...

A l'approche de la bulle, les officiels ont décidés de jouer le tournoi, main par main.
Les joueurs ont ainsi joué seulement 12 mains en presque 2 heures.
Le principe est simple, chaque table doit attendre que toutes les autres tables aient fini de jouer la même main qu'eux avant de continuer sur une nouvelle main.
A chaque main terminée, les croupiers se lèvent, permettant aux officiels de vérifier que la main est terminée.
Chaque petit tapis a peur de perdre à cet instant.
Car la différence entre plus de 21.000 dollars et 0 est assez importante.
Toute la NPC All Stars attend alors la confirmation officielle, fébrilement.


video
L'attente des coéquipiers est longue...

Finalement, un gars qui se laissait mourir croyant au miracle sera à tapis sur son ante et se fera éliminé en 649ème place, libérant ainsi un tonnerre d'applaudissements...
Les 648 joueurs restants, dont Loïc, toucheront de l'argent en récompense.
Un magnifique sourire se répercute sur toute la team NPC All Stars !
Le premier objectif a été atteint !
video
La bulle éclate et laisse place aux applaudissements de tous


Reste plus qu'à confirmer
Malheureusement, Loïc a perdu pas mal en cette fin de journée, étant payé jusqu'à la rivière par des adversaires qui avaient pas mieux que 4ème paire sur le board et ne touchant pas de jeu meilleur.
Il finira donc ce 4ème jour à 379.000 (environ 47 Big Blindes pour demain).
Espérons que ce 5ème jour sera un peu plus prolifique en mains, en beau jeu et ce qu'il faut de chance !!!

Pendant ce temps là, Vivien, Emerick et Michael participeront au Dream Team Event (compétition par équipes de 3 au Buy-in de 1.500) afin de prouver au monde entier que la NPC All Stars n'est pas seulement la meilleure équipe online de France mais également la meilleure du monde en live !!!

Geoffrey, quant à lui, fera le lien entre les deux compétitions, supportant l'un et les autres...
GL à tous

Aujourd'hui, c'est les sous

Nous sommes Samedi 11 Juillet.
Réveil à 10h après une nuit bien courte.
Quoiqu'il en soit, notre dernier représentant en course, Loïc, se réveille avec une énorme envie..... d'en découdre.

Un jour 4 l'attend aujourd'hui. Il reste 789 joueurs. Seuls 648 auront droit à un minimum de 21.000 dollars.
Loïc est actuellement à la 38ème place au général avec 585.500 jetons.
Autant dire que la journée d'hier a été prolifique avec un gain de plus de 500.000 jetons !!!

Retour sur une journée fatigante :

Midi : Michael et Loïc s'installe tranquillement pour une nouvelle journée de 10h de jeu.
Michael passera de 87.000 jetons à 120.000 sans montrer une seule main. (à peine une paire de 9). Montée tranquille donc.
Et puis à partir de là, c'est la descente aux enfers.
Micka prend plusieurs mauvais coups réduisant son stack à une quarantaine de milliers de jetons.
Les blindes étant déjà élevées, Micka devra envoyer avec A4s et tombera direct contre les 88.

Loïc, comme à son habitude, cernera bien sa table.
Une espèce de star de la télé y est présente. Lorsque les caméras viennent toutes les 20 minutes, il se lance à chaque fois dans un numéro !
Loïc le mettra hors de lui en le martyrisant régulièrement. Il fera notamment folder l'AK du gars alors qu'il avait top paire top kicker !!!
Loïc grapille pas mal en touchant pas mal de mains (3 fois QQ, des AQ et AK en pagaille), puis vient le coup qui va faire changer l'image de notre ami nordiste.
Sur un coup somme toute classique (relance preflop suivi par la BB, check-CB de Loic-call...etc jusqu'au showdown), les deux joueurs splittent le coup. Pour cela, Loïc doit dévoiler son K6o qui lui donnera une image immédiate de voleur.
Le faux pro est hors de lui et pense s'être fait avoir depuis le début.
Nouveau coup en blindes 1.000/2.000 ante 200, relance à 6.000 de Loïc, tout le monde folde jusqu'à un vieux (ultra serré) qui relance à 16.000. Loïc avec sa paire de 9 complète les 10.000.
Flop 9Kx. Brelan de 9 pour Loïc. Check du vieux, Loïc mise, la serrure paye. A la turn, une brique qui ne change rien. A ce moment là, Loïc met le vieux exactement sur une seule main les As. La mise de 65.000 de Loïc sera suivi par le vieux.
En période de malchance, un As serait tombé à la rivière mais pas aux WSOP. Une nouvelle brique tombe et Loïc sait qu'il a la meilleure main car il est sûr que le vieux à AA. Il enverra son tapis que notre vieille serrure ne peut pas ne pas payer en montrant ses As.
Craqués par le brelan de 9 de Loïc qui double.
Un "bien joué, billoute" résonne à ce moment là dans l'Amazone Room !

Le soit-disant pro devient alors fou devant les caméras en disant que Loïc est le pire joueur qu'il n'ait jamais vu. Ne comprenant pas pourquoi Loïc a payé la relance préflop du vieux. Un "va apprendre à jouer au poker" m'échappe alors...
Ambiance autour de la table.
"Est-ce que tu as déja gagné de l'argent sur un tournoi?" demande le gazier à Loïc qui reste impassible.
Un spectateur a côté de nous lui dit : "dit lui que tu vas en gagner sur celui-là et pas lui !!!"
Le pro (amateur de caméra) est à point.
Dommage que la table de Loïc casse quelques temps après car il aurait pu l'achever.
Loïc après son deuble-up, profitera de son stack pour martyriser à tout va les pauvres joueurs à sa table.
Il finira, fatigué mais heureux, à presque 600.000 jetons.

Désormais, le day4 (et ses places payées) est au bout de la route.

A noter une petite déception de la part de Patrick B. (qui est un peu propriétaire de l'écurie Winamax) qui n'a pas daigné venir nous saluer, nous l'équipe championne de france de poker qui s'illustre brillament sur ce Main Event.
Si vous l'avez au téléphone, dites lui qu'il va au moins falloir payer une choppe pour se ratrapper...

vendredi 10 juillet 2009

Jour 3, Shuffle Up and Deal

ça y est, c'est parti, le jour 3 va commencer.
Nos champions sont en place, pas trop reposés, mais bien décidés à en découdre...

Objectif : jour 4 et ses places payées !!!